Choisissez votre langue :

Actualités

Le #VADconext 2014: nous y étions !

23 Octobre 2014
Le #VADconext 2014: nous y étions !

Après Equipmag et le salon E-commerce Paris, nous nous sommes rendues le 21 Octobre dernier au Grand Palais de Lille où se déroulait le #VADCONEXT, le salon du commerce connecté. Au programme, de nombreuses conférences et workshop sur les thèmes liés au e-commerce : e-marketing, data, relation client et nouveaux usages.

Ce qu’on a vu :

- Plateau TV en présence de la CEO de LACOSTE (Joëlle Grunberg), le Président de DAMART (Patrick Seghin), plateau TV organisé par l’IFM et la FEVAD.

Le sujet principal était les enjeux de la complémentarité entre sites marchands et magasins.

44% des possesseurs de Smartphone l’utilisent en magasin.

Comment définir et optimiser le parcours client (web et magasin) afin d’éviter les ruptures et abandons de « paniers » ?

Ont été évoqué les spécificités des marchés du PAP masculin et du PAP enfant.

A été également abordé l’arrivée des Pure players qui ouvrent des magasins physiques (et la mutation des anciens VADistes traditionnels) : Comment réagir à l’arrivée de cette concurrence ?

Enfin, les intervenants ont insisté sur la nécessité de structurer les bases de données et refondre les bases Internet et Magasin dans le cadre d’un Référentiel Client Unique pour une même communication pour TOUS les clients.

Autre piste de réflexion : Les vêtements connectés (test Lacoste sur les polos ou vêtements de sport, Damart à la pointe de la technologie avec plusieurs projets prospectifs de développement produit).


- Un 2e plateau TV concernait la digitalisation du parcours client en magasin, en présence entre autre de Philippe Lehartel (Le Pass@Vente Privée), Vincent Lahoche(Marketing @ Business Development Director pour Orange Business), Pierrick Rodot (Fondateur Powa Tag)…

Comment importer les bons usages du Web dans les magasins (et ne pas uniquement dupliquer le site en magasin) ?

Le Marketing du Web débarque en magasin et fait évoluer la relation client en la digitalisant (sur le web, dans le magasin y compris dans la zone de challandise) ce qui permet aussi de collecter les données en temps réel et de personnaliser les messages aux clients (client contextualisé et géolocalisé).


- La conférence très pertinente sur un nouveau métier, le « creative technologist » : apparu en France en 2011 (vs l’apparition aux USA en 2007...), ce profil un peu « ovni » agit comme un décodeur entre les différents acteurs du digital et les annonceurs/agences/organisations et combine plusieurs compétences :

  • Créativité & imagination
  • Marketing & performance
  • Manipulation technique et technologique

Selon Cyril Rimbaud (CEO de Curiouser), seulement 191 profils de creative technologist sont présents sur Linkedin France.... (vs 10 profils il y a seulement un an !)

Alors à quoi ça sert un creative technologist ?

  1. A mieux communiquer (fonction de décodeur évoquée ci-dessus)
  2. A mieux vendre
  3. A optimiser la passerelle entre le digital et le in-store
  4. A digitaliser l’interne et évangéliser les équipes

Le recrutement d’un tel profil doit témoigner d’une vraie démarche de l’entreprise avec des objectifs précis (publicitaires vs utilitaires ?)


- Le débat « points de vue » sur les « impacts du phygital dans le commerce », en présence de la Directrice Marketing, Communication et Digital du goupe ADEO/Bricoman (Bérangère Lamboley), de la Responsable Acquisition Web @ Mobile de Nocibe (Caroline Kazmierczak).

Un nouvel écosystème hybride a vu le jour, impactant la façon de faire du commerce, sur les aspects suivants : la rapidité dans la communication avec le consommateur, l’accumulation de data et de points de contact, et l’apport de valeur ajoutée de l’équipe de vente malgré toutes les informations déjà en possession du consommateur grâce aux supports digitaux.

Autres problématiques évoquées : l’exploitation du Digital pour l’Image vs pour des fins commerciales. Ou encore L’Investissement dans la digitalisation du point de vente vs la Rentabilité ?

Enfin, comment associer et impliquer le vendeur à cette démarche  et accompagner le changement efficacement en magasin ? 

 

Ce qui nous a plu :

La qualité des conférences proposées et le vrai partage d’expérience des intervenants.

Des conférences simples, claires, accessibles à tous, étayées d’exemples concrets, de vidéos, de chiffres clés.

Enfin, la complémentarité des sujets abordés, qui couvrent à 360° les différentes problématiques rencontrées lorsqu’il s’agit du commerce connecté (ou pas encore connecté !).

 

Ce que l’on vous recommande :

Que vous soyez acteur du retail (opérationnel, RH, etc), des nouvelles technologies ou tout simplement candidat, allez à la prochaine édition du #VADconext !

Suivez également avec attention les conférences organisées par le Cercle Marketing Direct (CMD) qui apportent de vrais angles de réflexion sur ces sujets.

Enfin, nous ne manquerons pas de vous faire un retour sur notre premier événement « les Rencontres du Web » qui aura lieu le 27 novembre prochain.

Restez connectés et @ bientôt !